Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #guinee tag

Le Fouta en Guinée et au Sénégal !

Publié le par fouta-decouverte

Je ne résiste pas à l'envie de partager les photos de Simon F., photos prises ces derniers jours au coeur du massif du Fouta aussi bien côté guinéen (Doucki, Koundara, Labé), que côté sénégalais (campement Wassadou, parc du Niokolo) !

Le Fouta en Guinée et au Sénégal !
Le Fouta en Guinée et au Sénégal !
Le Fouta en Guinée et au Sénégal !
Le Fouta en Guinée et au Sénégal !
Le Fouta en Guinée et au Sénégal !
Le Fouta en Guinée et au Sénégal !
Le Fouta en Guinée et au Sénégal !
Le Fouta en Guinée et au Sénégal !
Le Fouta en Guinée et au Sénégal !
Le Fouta en Guinée et au Sénégal !
Le Fouta en Guinée et au Sénégal !
Le Fouta en Guinée et au Sénégal !
Le Fouta en Guinée et au Sénégal !
Le Fouta en Guinée et au Sénégal !
Le Fouta en Guinée et au Sénégal !

Je profite de l'occasion pour partager avec vous, ou plutôt re-partager, l'adresse du blog de Simon, qui vit en Casamance, à la frontière avec la Gambie.

 Un blog à déguster comme une gourmandise ! Si si c'est vrai, allez-y voir ! 

Voir les commentaires

Pour entrer en Guinée : infos aux frontières

Publié le par fouta-decouverte

La Guinée a des frontières communes avec 6 pays : Guinée-Bissau, Sénégal, Mali, Côte d'Ivoire, Libéria et Sierra Leone.

Depuis les différents pays voisins, il existe pour chacun d'entre eux, plusieurs points de passage possibles. Selon les régions les routes et/ou les pistes sont plus ou moins « faciles ».

 

Quelques informations, pour les voyageurs transfrontaliers :

Depuis la Guinée-Bissau : le principal point de passage se situe vers le nord entre Gabu-Buruntuma et Saréboïdo-Koundara. Depuis Bissau, la route est un mélange de bitume et de piste. Au point de passage entre les 2 pays, la piste est plus mauvaise, mais à partir de Koundara, de nouveau du goudron.

Plus au sud, il existe un autre point de passage entre Quebo-Cuntabane et Dabiss-Boké, mais sur cet axe la piste est vraiment mauvaise avec des passages de gués. Le trajet se fait principalement avec des motos-taxis. Sinon il faut un bon 4x4... A éviter d'août à octobre.
 

Pour entrer en Guinée : infos aux frontièresPour entrer en Guinée : infos aux frontières
Pour entrer en Guinée : infos aux frontièresPour entrer en Guinée : infos aux frontières

Depuis le Sénégal : le point de passage le plus courant et le plus facile se situe sur l'axe entre Manda-Kalifourou et Sambaïlo-Koundara. Route bitumée en bon état, en venant de Dakar ou de Casamance.

Autres points de passage possibles, plus à l'est au niveau de Youkounkoun : piste assez sommaire, plus pour des vélos ou des piétons... et également entre Kédougou-Dindéfélo et Mali ville : la piste est, sur cet axe, très délicate et réservée aux 4x4, avec chauffeur expérimenté. Et encore...

Depuis le Mali : l'axe entre Bamako-Naréna et Kourémalé-Siguiri est goudronné tout du long. C'est LE point d'entrée en Guinée depuis le Mali. Plus au sud, l'axe entre Bougouni-Yanfolila et Mandiana est très mauvais des deux côtés de la frontière. Et en plus il ne présente que peu d'intérêt du point de vue des paysages. A éviter encore plus en saison des pluies...

Depuis la Côte d'Ivoire : le principal axe d'entrée est situé entre Danané-Gbapleu et N'Zo-Lola, le plus au sud. Cette frontière a été rouverte en septembre 2016 après plusieurs mois de fermeture pour cause de crise sanitaire. Cet axe non bitumé est très fréquenté, notamment par les commerçants transfrontaliers.

Autres points de passage possibles, mais à déconseiller fortement vu l'état des pistes : l'axe entre Odienné et Sinko-Beyla mais aussi entre Odienné et Mandiana. Un enfer loin de tout !

Depuis le Liberia : on entre en Guinée par l'axe Voinjama (Liberia) -Daro (Guinée) pour atteindre Macenta ou par Ganta (Libéria) -Diecké (Guinée) pour atteindre N'Zérékoré. Que de la piste...

Depuis la Sierra Leone : l'axe « naturel » pour rentrer en Guinée est celui entre Kambia et Pamélap-Forécariah. C'est une route bitumée qui permet de relier les capitales des 2 pays, en moins de 6 heures de route.

Un deuxième point de passage, non bitumé avec quelques passages délicats côté guinéen, est situé sur l'axe entre Kamakwie-Fintonia et Madina-Oula-Kindia. Idéal pour relier le Fouta plus au nord !

Il est également possible de rentrer en Guinée par la région forestière en passant par l'axe entre Kailahun et Nongoa-Guéckédou. Que de la piste dont l'état varie selon la saison !

(article rédigé par Patrick Madelaine pour le Petit Futé Guinée 2017.... )

Pour entrer en Guinée avec un véhicule personnel, il vous faudra : 

- un Carnet de Passage en Douanes ou CPD. Il semble que le carnet ATA soit aussi accepté, mais officiellement c'est le CPD qui est demandé !

- une assurance mondiale à vous procurer auprès de votre assureur ou encore une assurance valable pour les pays de la CEDEAO.

- un permis de conduire international.

- à la frontière, prendre un laisser-passer pour 50.000 FG en indiquant la durée du séjour prévu....

- et évidemment un passeport avec visa (pas possible de faire un visa pour Guinée à la frontière !) et carnet de vaccination !

- Prévoyez quelques photocopies de passeport, visa, assurance, carte-grise au cas où. On pourrait vous en réclamer à certains points de contrôle.

- Attention également de bien avoir votre extincteur, une trousse de soins et deux triangles, qui pourront vous être demandés lors de contrôles policiers (parfois pointilleux...). 

 

Attention ! Les frontières de la Guinée sont fermées la nuit !

 

Voir les commentaires

Le Fouta Djalon sur RFI : à écouter !

Publié le par fouta-decouverte

3 reportages audio sur le Fouta Djalon, qui me touchent particulièrement !

Dans le premier mon ami Diouma parle de sa passion pour les arbres et explique sa démarche de reboisement au coeur du Fouta dans son village de Sébhory.

Dans le 2ème, le co-responsable du bureau du tourisme de Dalaba explique la situation actuelle du tourisme au Fouta. Ce bureau nous l'avions inauguré avec Diouma en 1995 !

Dans le 3ème, un des freins majeur au développement du tourisme au Fouta est évoqué : l'état des pistes et routes ...

Merci RFI !

 

Voir les commentaires

Chimpanzés en Guinée

Publié le par fouta-decouverte

Regardes moi bien dans les yeux !

Et si tu le fais avec attention, je pense que tu ne manqueras pas de voir quelque chose de toi en moi !  N'est-ce pas ?

Oui j'en suis sûr !

Bon en fait, peu importe ! De toute manière nous sommes des cousins, certes éloignés, mais des cousins quand même. Nous sommes de la même famille !

Alors une petite pensée pour moi et les miens, ce serait sympa et un soutien à ceux qui nous donnent de leur temps, ce serait bien ! 

Oui un peu de soutien, car mes congénères ont déjà disparu de Gambie, du Burkina Faso, du Bénin et du Togo.

Mais nous sommes encore bel et bien présents en Guinée ! La preuve avec la vidéo suivante :

Rencontre aux environs de Koundara par Cellou Bah de Fouta Trekking

Pour combien de temps encore ???? Nul ne le sait vraiment.

Avec le Centre de Conservation des Chimpanzés dans le parc du Haut Niger, le projet Bossou en Guinée forestière et un projet de création d'une aire protégée dans le nord du Fouta, nous gardons espoir !

Projet "Bafing" de création d'une aire protégée au nord du Fouta / L'expérience de Marine VSI en Guinee.

Chimpanzés en GuinéeChimpanzés en GuinéeChimpanzés en Guinée

Actuellement en tout cas, au Fouta, il est toujours possible de nous suivre à la trace (nids, crottes, ...), de nous voir, plus souvent de nous apercevoir dans plusieurs zones : autour de Mamou (Fouta Trekking organise des randos dans la forêt de Pinselli), autour de Dalaba (aux abords de la chute de Labhi mais également du mont Maci), autour de Labé (vers la chute de la Sala), autour de Koundara...

Il vous faudra juste un peu de chance, beaucoup de patience et de bonnes chaussures de marche !

A très vite...

Voir les commentaires

Le Petit Futé Guinée édition 2016

Publié le par fouta-decouverte

Le Petit Futé Guinée édition 2016Le Petit Futé Guinée édition 2016
Le Petit Futé Guinée édition 2016Le Petit Futé Guinée édition 2016

Après plus de trois mois de dur labeur, nous sommes satisfaits de vous présenter le Petit Futé Guinée, édition 2016 ! 

Bon bien sûr il n'est pas parfait, mais nous y avons mis tout notre coeur et notre énergie depuis Juillet !

Ma femme tout d'abord. C'est elle qui a réalisé l'enquête sur le terrain en Août. Et oui en pleine saison des pluies ! Elle a fait le tour de la Guinée en 3 semaines de Kamsar à Kankan, de Conakry à Labé et jusque N'Zérékoré ! Une vraie course contre "les" temps : celui qui passe et celui qu'il fait !

J'ai ensuite pris le relais pour le travail de documentation et de rédaction des mises à jour. Tout juste 2 mois pour relire 200 pages, les corriger, améliorer ou encore rédiger de nouveaux textes. Une autre course contre la montre !

Nous souhaitons qu'il vous permette de découvrir ou redécouvrir la Guinée dans toutes ses diversités !

 

Le Petit Futé Guinée édition 2016

Et en attendant de pouvoir feuilleter la version papier, vous pouvez toujours faire une petite visite sur le site du PF.

Voir les commentaires

Sébhory, un village foutanien à découvrir.

Publié le par fouta-decouverte

" Sébhory, sa rue commerçante, sa mosquée, ses maisons typiques et sa forêt domaniale."

Tel pourrait être l'entête, somme toute un peu banal, d'un dépliant touristique présentant ce village foutanien, sis au pied du mont du même nom, sentinelle au coeur de la Moyenne Guinée.

Et c'est vrai qu'à première vue, Sébhory semble un village bien ordinaire.

Sa rue commerçante : un alignement de petites échoppes et ateliers le long de la route nationale reliant Mamou à Labé;

Sa mosquée : de facture récente, ne présente que peu d'intérêt architectural. Bien sûr, elle fait la fierté des habitants, mais pour d'autres raisons,

Ses maisons typiques : des cases peules traditionnelles de plus en plus rares et très similaires à toutes les cases de la région, de forme ronde couvertes d'un toit de paille très caractéristique; 

​Sa forêt domaniale : quelque peu anachronique dans cette région du monde, elle donne à Sébhory (contrairement aux points précédents) son caractère un peu exceptionnel. Cette forêt composée quasi exclusivement de pins d'Indochine est l'héritage d'un passé révolu et apparaît comme une curiosité qui pour le coup, mérite bien un petit arrêt.
 

Juste une petite pause, qui pourrait bien se transformer en un séjour au gré des découvertes et rencontres que vous ne manquerez pas de faire sur place. 

Surtout si vous devez vous arrêter au bord de la route, préférez un arrêt devant la pépinière de Diouma Fleurs, située à la sortie du village à droite en partant vers Labé. Diouma le propriétaire des lieux partagera avec vous sa passion pour les plantes, mais également pour son village et sa région. Guide depuis plus de 20 ans, il pourra également vous accompagner sur les pistes et chemins des environs.

Car Sébhory c'est non seulement une forêt domaniale qui offre diverses possibilités de balades, mais c'est aussi un mont qui peut se gravir en moins d'une heure et offre un superbe panorama sur toute la région;

c'est surtout un point de départ idéal pour des excursions d'une journée ou des randonnées sur plusieurs jours alliant vie dans les villages, rencontre des habitants pour des moments simples et forts et découverte de sites naturels magnifiques (chute de Ditinn, Pont de Dieu, chute de Bomboli, mont Maci, chutes de Kambadaga, ...).

Alors oui, Sébhory peut paraître banal vu depuis un taxi lancé à pleine vitesse en direction de Labé, mais y séjourner c'est l'assurance de vivre des moments intenses en émotion et d'en partir habité de merveilleux souvenirs !

 
 

 

Voir les commentaires

Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali

Publié le par fouta-decouverte

Une sélection d'images prises par Marine Le Bihan lors de son séjour en Guinée en Août 2016.

La Guinée s'est déjà un peu l'aventure en saison sèche. Mais en saison des pluies, c'est alors une aventure .... humide, qui laisse de fait d'incroyables souvenirs !

Des îles de Loos au large de Conakry, au Fouta Djalon entre Dalaba, Doucki, Aïnguel et Mali, découvrez à quoi peut ressembler un voyage en Guinée, entre visite de lieux chargés d'histoire, partage de moments de vie dans les villages à la découverte des réalités locales et exploration de sites naturels.

 

Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali
Voyage de Marine en Guinée : des îles de Loos à la Dame de Mali

Voir les commentaires

Le Fouta Djalon, la Guinée en images....

Publié le par fouta-decouverte

Une chaîne consacrée au Fouta Djalon et plus largement à la Guinée, pour une immersion dans les "eaux foutaniennes" ! Une petite "baignade" vous tente ? Suivez le lien ci-desous : 

Voir les commentaires

Voyage en Guinée en Juin 2016 par TripBPhotography

Publié le par fouta-decouverte

Je partage avec vous le texte de TripBPhotography (c'est pas son vrai nom !?!), qui a dégusté avec bonheur une petite tranche de Guinée avec les meilleurs ingrédients :

"La Guinée Conakry est située entre le Sénégal, la Guinée Bissau, la Sierra Leone, le Libéria, la Côte d'Ivoire et le Mali. Elle possède 4 régions : - la Basse Guinée, région du littoral, avec la capitale : Conakry - la Moyenne Guinée, région montagneuse, avec le Fouta Djalon - la Haute Guinée, région dite de Savanes, avec la grande ville Kankan - la Guinée Forestière.

Le pays est peu développé industriellement.

Dans ce voyage, j'ai souhaité visiter la Moyenne Guinée, la Haute Guinée et la Basse Guinée

Pour ce faire, je me suis fait aider par l'association Fouta Trekking Aventure Tourisme, dont le contact internet Cellou Bah m'a organisé les treks de 2 des 3 régions. Puis j'ai souhaité voir seul la Basse Guinée, pour voir ce que ça donnait sans guide. Cette association fait du tourisme responsable, aidant après avoir payé le guide et les aspects administratifs, les populations par des projets d'amélioration des villages (puits, envoi d'une source vers le centre d'un village, etc...). Ce pays utilise des porteurs pendant les treks.

Ancienne colonie Française, la langue officielle est le Français. La monnaie de Franc Guinéen (GNF). Tout le monde y parle Français, avec plus ou moins de facilités. Toutefois chaque peuple utilise principalement sa langue maternelle. - Moyenne Guinée : les Peuls et leur langue le Poulard - Haute Guinée : les Malinké et quelques Peuls : langue le Malinké et le Poulard - Basse Guinée : les Soussou et leur langue le Soussou.

Ce pays a des routes assez désastreuses, les trajets sont très longs et assez onéreux. Les seuls moyens de locomotion sont le taxi brousse, la moto taxi et la voiture de location avec chauffeur. Les Taxi brousse sont soit des Peugeot 505 ou voiture similaire, avec 9 personnes dedans et certains sur le toit avec les bagages, ou des mini-vans avec plein de monde. Je n'en ai pas pris mais ai réussi à compter environ 20 personnes dedans. Là il y a peu de bagages sur les toits, c'est plutôt pour de courtes distances. La voiture individuelle avec chauffeur dépend du budget. Je n'ai pas vu d'agence de location, ce semblent être plutôt des voitures particulières (d'après ce que j'ai pu voir). Ce moyen semblait assez rarement utilisé. Toutefois c'était la saison des pluies, avec peu de touristes donc mon point de vue peut ne pas être généralisable. Ni cars, ni trains.

La Guinée a l'électricité, par intermittence dans les grandes villes. Sauf certaines villes comme Dabola qui est proche d'une centrale hydraulique. L'eau courante est de moins en moins pratiquée, faute de maintenance des infrastructures. C'est un bon endroit pour revenir aux fondamentaux. Certains ont des groupes électrogènes pour s'éclairer, des panneaux solaires. La lampe frontale est une grande amie.

La nourriture y est très bonne, elle n'est pas en abondance et chaque bouchée est vécue pleinement. Le riz le Manioc et la banane sont des accompagnants privilégiés. Le poisson de rivière ou de mer (lotte, capitaine, sole, crevette) sur le littoral, le poulet, la chèvre, le mouton, le boeuf sont les viandes. Mais beaucoup de plats sont végétariens, avec des plantes préparées. Parfois peu ragoutants, les plats m'ont toujours plu. A part le Tô, mais les Guinéens sont compréhensifs. L'eau est très bonne, mais bien sûr en tant que touriste il est important de la purifier au chlore (Aqua Tab par exemple). Toutefois j'ai certainement bu quelques gouttes ici et là, malgré moi, sans avoir des soucis ultérieurs. Les fruits et légumes poussent en abondance dans les arbres et les champs. Mangue, ananas, avocat sont succulents.

La période de Ramadan est un moment très intéressant, si on souhaite s'approcher des populations locales. La convivialité des nuits est très puissante et rythmée par des pratiques qui aident à la compréhension mutuelle. La fête de fin de Carême voir le retour à la musique et à la danse, où les gens se visitent pour voir s'ils vont bien."

Pour voir les superbes photos qu'il a prises au cours de son voyage, suivre le lien suivant :

Voir les commentaires

Carte "pistes et routes" de Guinée

Publié le par fouta-decouverte

Après un petit tour en Guinée en pleine saison des pluies (Août 2016), je vous soumet ma carte "distances et temps de parcours" avec les dernières mises à jour.

Pour ceux qui auraient des questions et/ou des informations complémentaires, je suis à l'écoute.

D'avance merci.

PS : si vous n'arrivez pas à l'ouvrir, merci de me le signaler

Voir les commentaires

1 2 > >>