Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #dalaba tag

Dalaba, la généreuse au coeur du Fouta Djalon

Publié le par fouta-decouverte

Les vidéos récentes présentant Dalaba ne sont pas si fréquentes. 

Aussi, c'est avec plaisir que je partage avec vous ces images découvertes ce jour, sur Youtube.

Merci Monsieur CONDE.

J'en profite pour vous redonner l'adresse de ma chaîne Youtube pour encore et toujours plus d'images sur la Guinée : à partager sans modération ! 

Voir les commentaires

Sébhory, un village foutanien à découvrir.

Publié le par fouta-decouverte

" Sébhory, sa rue commerçante, sa mosquée, ses maisons typiques et sa forêt domaniale."

Tel pourrait être l'entête, somme toute un peu banal, d'un dépliant touristique présentant ce village foutanien, sis au pied du mont du même nom, sentinelle au coeur de la Moyenne Guinée.

Et c'est vrai qu'à première vue, Sébhory semble un village bien ordinaire.

Sa rue commerçante : un alignement de petites échoppes et ateliers le long de la route nationale reliant Mamou à Labé;

Sa mosquée : de facture récente, ne présente que peu d'intérêt architectural. Bien sûr, elle fait la fierté des habitants, mais pour d'autres raisons,

Ses maisons typiques : des cases peules traditionnelles de plus en plus rares et très similaires à toutes les cases de la région, de forme ronde couvertes d'un toit de paille très caractéristique; 

​Sa forêt domaniale : quelque peu anachronique dans cette région du monde, elle donne à Sébhory (contrairement aux points précédents) son caractère un peu exceptionnel. Cette forêt composée quasi exclusivement de pins d'Indochine est l'héritage d'un passé révolu et apparaît comme une curiosité qui pour le coup, mérite bien un petit arrêt.
 

Juste une petite pause, qui pourrait bien se transformer en un séjour au gré des découvertes et rencontres que vous ne manquerez pas de faire sur place. 

Surtout si vous devez vous arrêter au bord de la route, préférez un arrêt devant la pépinière de Diouma Fleurs, située à la sortie du village à droite en partant vers Labé. Diouma le propriétaire des lieux partagera avec vous sa passion pour les plantes, mais également pour son village et sa région. Guide depuis plus de 20 ans, il pourra également vous accompagner sur les pistes et chemins des environs.

Car Sébhory c'est non seulement une forêt domaniale qui offre diverses possibilités de balades, mais c'est aussi un mont qui peut se gravir en moins d'une heure et offre un superbe panorama sur toute la région;

c'est surtout un point de départ idéal pour des excursions d'une journée ou des randonnées sur plusieurs jours alliant vie dans les villages, rencontre des habitants pour des moments simples et forts et découverte de sites naturels magnifiques (chute de Ditinn, Pont de Dieu, chute de Bomboli, mont Maci, chutes de Kambadaga, ...).

Alors oui, Sébhory peut paraître banal vu depuis un taxi lancé à pleine vitesse en direction de Labé, mais y séjourner c'est l'assurance de vivre des moments intenses en émotion et d'en partir habité de merveilleux souvenirs !

 
 

 

Voir les commentaires

La Villa Sili et la Case à palabres de Dalaba

Publié le par fouta-decouverte

La Villa Sili et la Case à palabres de Dalaba

En exclusivité, les premières photos du chantier de la Villa Sili et de la case à palabres de Dalaba.

La rénovation est bien avancée et les finitions en cours.

Que du bonheur de voir ce patrimoine historique préservé grâce à un financement de l'UNESCO.

Avant les travaux ...Avant les travaux ...
Avant les travaux ...Avant les travaux ...

Avant les travaux ...

Pendant et après les travauxPendant et après les travaux
Pendant et après les travauxPendant et après les travaux

Pendant et après les travaux

Voir les commentaires

Vannerie du Fouta Djalon

Publié le par fouta-decouverte

Vannerie du Fouta Djalon

La vannerie est une activité artisanale spécifiquement féminine. Avec quelques feuilles séchées, des fibres végétales et des colorants naturels, les femmes réalisent des paniers et des plateaux ornementaux ou léfas.

Vannerie du Fouta Djalon

Le temps passé pour réaliser un de ces objets se compte en heures, voire en jours ! Et pourtant, un panier ne se vend que quelques centaines de francs guinéens !

Lors de mon dernier séjour, j'ai reçu en cadeau un léfa qui avait été confectionné spécialement pour moi.

Aujourd'hui, je me dis que mes remerciements n'ont pas été à la hauteur du cadeau !

Voir les commentaires