Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Manger en rando au Fouta

Publié le par foutadecouverte

La marche dans les monts du Fouta, n'est pas à proprement parler difficile, mais malgré tout, ça creuse. Une bonne alimentation équilibrée est donc importante.

 

Sardines ou corned beef, vache qui rit, miel et pain !!!

 

Vous ajoutez des sachets d'eau de Mitty et vous avez les bases de l'alimentation d'un bon trek au Fouta (enfin pas trop long quand même !). 

Ah oui j'oubliais selon la saison oranges ou mangues, offertes le plus souvent par les villageois rencontrés sur votre chemin.

 

Si, si c'est vrai et en plus tous ces aliments se combinent à merveille !?

 

Au petit déj,  vache qui rit plus miel dans un demi-pain. Vous complétez par quelques oranges et un café façon local (café moulu bouilli dans l'eau) avec beaucoup de sucre et le tour est joué.

 

Le midi, et bien vous remplacez le miel par des sardines. Si vous avez un oignon qui traine, vous l'ajoutez et votre sandwich est au delà de toutes vos attentes : mieux qu'un jambon beurre !!! Les fruits de saison complètent très bien pour équilibrer ce pique-nique de brousse.

 

Au soir, comme un village n'est jamais loin, vous commandez du riz blanc sans sauce. Vous y écrasez quelques sardines avec un peu de l'huile de la boite et un peu de tomates si possible et hop le diner est prêt. Une petite vache-qui-rit dans un bout de pain avant de "boire" une dernière orange et la soirée s'annonce sous les meilleurs auspices.

 

Avant d'allez se coucher un quinquéliba (plante local pour boisson chaude) ou une citronnelle et vous dormez sur vos deux oreilles !!

 

En rêvant à un bon plat de sauce arachide ou d'athiéké poisson.

 

Pour le reste si votre trek dure plusieurs jours, pas de soucis. On trouve toujours de quoi manger en brousse, l'occasion de nouvelles expériences culinaires.

 

Y'a pas que le jambon beurre ou le sardines vache-qui-rit !!!

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article