Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marché des sens au coeur du Fouta !

Publié le par fouta-decouverte

Quelques voix perçues de loin en loin qui se transforment peu à peu en brouhaha, quelques pagnes colorés croisés sur le chemin qui se mèlent les uns aux autres pour former un tableau haut en couleur, telles sont nos premières sensations à l'approche d'un petit marché de brousse installé au milieu de nulle part. 

En fait ce marché semble à la croisée de chemins, pas vraiment à proximité d'un village, mais suffisamment proches pour attirer commerçants, clients et autres chalands.

 

L'effet est saisissant : après avoir marché plusieurs kilomètres dans la brousse sans rencontrer âme qui vive, nous nous retrouvons soudain au milieu d'un rassemblement multicolore et bruyant qui se concentre autour d'étals et autres abris de fortunes où sont installés vendeurs et surtout vendeuses. Et quand je dis "se concentre", ce n'est pas qu'une image ! Les femmes sont les unes contre les autres avec leur marchandise étalée devant elle : on ne sait pas toujours très bien qui vend quoi. De très jeunes enfants les acompagnent souvent : tel accroché avec un pagne dans le dos de sa mère, tel autre allongé comme il peut sur un pagne.

 

Une fois au milieu de ce merveilleux capharnaüm, nous peinons à progresser ! Nous avons donc tout loisir de détailler les aliments et autres condiments en vente : riz, fonio, tomates, aubergines blanches, gombos secs, piments, arachides sous différents formes (fraiches, grillées, en pâte) et autres tubercules locales composent l'essentiel des étals du coeur de marché. Ah j'oubliais la fameuse poudre de néré ou encore odji, qui parfume les sauces, embaume également le marché. Même si on ne la voit pas, on la sent ! Huuumm ! Les connaisseurs comprendront !

 

Après quelques minutes de déambulation dans une ambiance un peu chaude, nous nous échappons à la périphérie du marché. Nous en profitons pour trouver de quoi étancher un peu notre soif et déguster un met local.

 

Nous interceptons une jeune demoiselle qui transporte, juchée sur la tête, une bassine remplie de petits beignets arrondis qui ont l'air plutôt sympa. Nous lui en achetons quelques uns suffisamment pour goûter mais pas trop quand même .... La seul sauce pour les accompagner est à base de piment ......

 

Dans le même élan, nous achetons des sachets glacés de jus de bissap.

 

Nous restons quelques instants à l'ombre d'un arbre maigrichon pour déguster ce frugal encas entourés comme il se doit d'un groupe d'enfants amusés et curieux.

 

Les beignets, à base de manioc semble-t-il, sont vraiment bons mais un peu secs et le piment par cette chaleur, c'est plutôt moyen ! Heureusement le jus de bissap est très rafraichissant.

Nous en reprenons d'ailleurs quelques sachets avant de reprendre notre marche, histoire de prolonger l'impression de fraicheur que nous en retirons.

 

Rapidement la brousse, redevient très calme. 

 

Ce marché, c'était un mirage ? 

 

Non, décidément non. Tous nos sens sont encore plein de ces quelques instants passés au coeur d'un marché de brousse, marché des sens.

 

 

Commenter cet article