Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Appel au secours des "Pins du Fouta"

Publié le par foutadecouverte

Appel au secours des "Pins du Fouta"

Bonjour à tous,

 

Je suis Pinus Kashya. Peut-être vous ne me connaissez pas et pourtant !

Je veille sur le Fouta ou tout au moins sur Dalaba et ses environs depuis quelques décennies déjà.

Au début du 20ème siècle un homme m'a im-planté là, pour voir si je pourrai m'adapter et me développer, grandir quoi !

 

Ma famille s'est agrandie durant ces quelques décennies et mes cousins y ont largement contribué : Pinus Sylvestris et autres Nigra. Nous nous sommes bien plus dans cet environnement et avons, longtemps, grandi sans souci. Oh bien sûr de temps en temps quelques uns d'entre nous disparaissaient sous les coups d'une hache ou lors d'un feu de brousse mal maitrisé. Mais rien de grave pour la survie de notre famille.

 

Nous avions ainsi colonisé plusieurs dizaines d'hectares sur le territoire de plusieurs villages et notamment autour de Sébhory. 

 

Nous avions (la passé s'impose) car aujourd'hui notre territoire s'est déjà largement réduit et nous nous sentons de plus en plus menacés.

 

Pendant plusieurs années, les tronçonneuses ont remplacé les haches et l'acharnement des hommes qui les manipulaient, a semblé à la hauteur du bruit de ces engins : effrayant !!!

Nous n'avons rien pu faire et nous n'avons, il faut bien le dire, pas reçu beaucoup de soutien pour nous défendre ?!

 

Heureusement depuis quelques temps nous avons constaté un changement : le bruit des moteurs se fait moins régulier.

 

Nous voyons avec une certaine joie, quelques jeunes prendre la place de nos disparus et recoloniser une petite partie des zones déboisées. Après tout c'est dans l'ordre des choses et c'est bien ainsi.

Encore faut-il laisser le temps au temps et respecter les cycles et rythmes de croissance.

 

Enfin tout cela semble encore une bien petite goutte d'eau au vu de l'étendue des dégâts. 

 

Et puis les tronçonneuses ne hurlent plus à nos pieds mais les haches et autres machettes sont de retour plus insidieuses et discrètes.

Plusieurs de mes frères ont récemment subi de graves blessures de la part d'individus qui cherchent très nettement à les affaiblir pour mieux pouvoir les achever par la suite !

 

Et oui, ainsi va notre vie au Fouta. On ne sait plus de quoi demain sera fait et si notre bienfaiteur, Mr Chevalier, de là où il est, pourra encore être fier de nous dans quelques années.

 

Au secours, au secours, au secours ! Sauvez moi, sauvez nous !

Appel au secours des "Pins du Fouta"

Commenter cet article