Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Traversée de la Guinée" par Lise et Frédéric

Publié le par fouta-decouverte

Pendant que certains aiment à se prélasser sur les plages de la côte ouest africaine en sirotant quelques cocktails, d'autres préfèrent s'aventurer au fin fond de la brousse et affronter les pistes et routes de l'intérieur. Allez comprendre. A chacun son tourisme ....

Lise et Frédéric sont plutôt du genre "aventure au fin fond de la brousse" pour découvrir, rencontrer, partager le quotidien des habitants.

Je vous livre ici quelques extraits du récit de leur traversée de la Guinée, qu'ils ont bien voulu partager avec moi :

" Nous quittons Tambacounda au Sénégal, direction la Guinée par la route de Koundara (la route Kédougou - Mali-ville en Guinée étant fortement déconseillée... on comprendra par la suite pourquoi) ".

Et effectivement cette piste est à déconseiller même aux plus aguerris. Les quelques rares personnes qui sont passées par cette "piste" ont vraiment galéré.

Pour vous situer, voici un lien vers une carte de Guinée

" A l'arrivée à la frontière, aucun souci, ni du côté sénégalais, ni du côté guinéen ".

Comme quoi avec tous les papiers en règle, aussi bien pour le véhicule ( le Carnet de Passage en Douanes) que pour les passagers, et bien la traversée des frontières peut presque être une partie de plaisir ......

"Arrivés à Koundara sans encombre, nous décidons de partir en direction de Youkoukoun en espérant aller à Labé par Mali (Guinée). Mais très vite, nous comprenons combien les pistes ne sont pas du genre que nous connaissons (et pourtant on en connaît !).

Nous atteignons difficilement le village de Termécé, où il nous apparait évident que ça ne passera pas pour Mali-ville. La piste est monstrueuse. De plus, les villageois nous disent qu'il y a eu un éboulement plus loin et que nous risquons de casser notre voiture.

Nous décidons donc un repli stratégique sur Koundara : marche-arrière toute ! "

D'autres voyageurs se sont également "cassés les dents" sur cette piste quelques années plus tôt.Voir le blog les pistanous en escale en Guinee.

" En chemin nous projetons des films dans un village de brousse, où les gens sont super accueillants !

Nous repassons donc par Koundara pour finalement prendre la route goudronnée, qui doit nous permettre de rejoindre Labé. Cette route est bonne pendant environ 50kms puis de nouveau c'est une piste, qui est en travaux depuis plusieurs années (chantier mené par des Chinois).

Et puis ... ben la cata, pour passer la montagne vers Labé.

Après un passage de rivière sur un bac en triste état, la piste est terrible. Plus de chinois !

Epuisés, nous nous arrêtons à Dala où nous passons deux jours avec les villageois, surtout de jeunes talibés."

Voir la vidéo sur cette rencontre hors du temps

"Nous comprenons que les gens sont vraiment très gentils dans ce pays mais l'ambiance n'est pas du tout la même qu'au Mali ou au Faso.

Nous poursuivons notre route vers Labé.

Arrivés à proximité de Labé, nous découvrons que la station Total de Tambacounda nous a vendu de la mauvaise essence (si-si !) et du coup notre groupe électrogène est "gâté".

Heureusement nous avons les coordonnées de Cellou de l'association Foutatrekking (FTA : foutatrekking.org). Nous le contactons. Mais comme il est en voyage, il nous envoie son collègue Saliou, qui nous récupère de bon matin à Labé. Il nous aide à trouver un mécano pour réparer notre groupe.

Après avoir résolu notre problème de groupe, nous passons à l'hôtel Tata pour nous poser quelques heures et ranger la voiture. Puis nous reprenons la route vers le Sud "

A suivre.....

Commenter cet article