Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Randonner" le Fouta : à pied mais aussi à vélo !

Publié le par fouta-decouverte

Le Fouta Djalon, une région à "randonner" : à pied bien sûr (voir articles précédemment publiés), mais aussi à vélo ou plus précisément à VTT !

L'expérience de Sylvain et Judith donne un petit aperçu de ce que peut être une rando VTT dans cette contrée. Au cours de leur tour du Sénégal en Août 2015, ils ont fait une petite incursion au Nord du Fouta Djalon pour contourner le parc du Niokolo-Koba délimitant la frontière avec le Sénégal.

Entrés par la route au niveau de Koundara, ils sont ressortis de Guinée en traversant la rivière Mityi au delà du village d'Ourak.

48 heures à peine ! L'occasion malgré tout pour eux, de découvrir la beauté de cette région, de rencontrer des populations accueillantes dans une zone peu visitée par les "touristes", de se confronter à des situations surprenantes, inattendues, de vivre une aventure simple et vraie.

Quelques extraits du récit de leur passage en Guinée :

"Randonner" le Fouta : à pied mais aussi à vélo !

"Nous avons été agréablement surpris par la curiosité des gens et l'absence de sollicitations "toubab, cadeau" courantes au Sénégal."

" Après 2 petites heures de balade à vélo depuis Koundara, nous sommes arrivés à Youkounkoun mardi midi, jour de marché, assez bien garni. Le village est réduit à peau de chagrin sans lui !"

"On a ensuite bifurqué au Nord sur une piste de sable plutôt single track (pas faite pour les voitures, mais ok pour les 2 roues) à travers les villages de Ouyane, Ifane et nuit à Ourak dans une case gentiment et gratuitement mise à disposition par le chef de village. Quelques noix de colas ou légumes du marché sont bien appréciés en guise de remerciement et sont surtout plus adaptés que le déversement d'argent ou cadeaux que, de toute manière, nous n'avions pas. "

"Randonner" le Fouta : à pied mais aussi à vélo !

"On a enfin rejoint la rivière frontalière Mityi ou Mitiou par une piste sableuse dans la brousse (très agréable en vélo) pour traverser sur un radeau de fortune (bidons et natte de roseau) géré par une famille sénégalaise : le père à la billeterie, les enfants à la barre ou plutôt à la corde, tendue entre les berges pour garder le cap.

Il n'y a aucun poste frontière ici, le dernier contrôle de police était à Youkounkoun et le 1er côté sénégalais, au village d'Oubadji... Et encore c'est parce qu’on s'est arrêté les voir..."

"Randonner" le Fouta : à pied mais aussi à vélo !

Si vous souhaitez plus d'infos sur l'obtention du visa pour la Guinée, le passage de la frontière, sur les possibilités de rando à pied, à vélo au Fouta, n'hésitez pas à me contacter sur mon adresse mail : foutadecouverte@yahoo.fr.

Je me ferai un plaisir de répondre au mieux à vos questions.

Commenter cet article