Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les échelles de Lélouma, lien entre deux mondes

Publié le par fouta-decouverte

Un site chargé d'Histoire, hautement symbolique, mais également un lieu à couper le souffle, ou les jambes; c'est selon ...

Construites au 19ème siècle, ces échelles relient toujours les villages des "nobles" des plateaux aux villages de leurs "captifs des plaines". Et même si la réalité de l'esclavage n'est plus, les mentalités évoluent doucement ....

Le reportage ci-dessous (voir lien), même s'il date un peu, permet de mieux comprendre ce que représentent les échelles à la fois dans la vie quotidienne des habitants, mais aussi dans leur symbolique si particulière.

Physiquement, les échelles sont situées à quelques kilomètres de Lélouma, à proximité du village de Djinkan, accessible en voiture. Il faut encore 30 à 45 min pour accéder au sommet de la faille, où sont adossées les échelles.

Ces dernières sont faites de perches en bambous reliées entre elles par des lianes qui forment les marches. Posées à même la roche, leur verticalité est impressionante ! Le dénivelé d'environ 80 mètres contribue grandement à cette impression.

C'est d'autant plus impressionnant un jour de marché à lélouma, car alors les femmes "d'en bas" escaladent ces échelles avec une incroyable dextérité et des chargements à faire frémir, pour aller vendre leur production.

Les échelles de Lélouma, lien entre deux mondes

Des seaux, des paniers ou encore des bassines remplis de marchandises en équilibre sur la tête, parfois un bébé dans le dos, les tongs à la main, le pagne relevé pour grimper plus facilement, elles arrivent toutes au sommet de la faille avec bonne humeur et surtout impatientes de rejoindre le marché, situé à plusieurs de kilomètres de là.

Elles pensent déjà au retour et à la descente, qu'il faut éviter de faire de nuit. Quel courage !

Commenter cet article